Chargement en cours...
Veuillez patienter ...

Trèfle blanc

Trifolium repens


Famille : Légumineuses

Caractéristiques générales

Type de couvert : Espèce pérenne/hivernante
Type d'enracinement : Fasciculé
Coût indicatif de la semence : 11 à 25 euros/ha
Densité de semis en pur : 3 kg/ha
PMG (Poids de Mille Grains) : 0.8 g

Système de culture

Adaptation aux cultures de la rotation

Culture de la rotation Commentaires
Colza ou choux +/-
Tournesol +/-
Pois ou haricot ou lentille -- Multiplication potentielle d’Aphanomyces avec certaines variétés. N’utilisez que des variétés totalement ou très résistantes : Aber daï, Aberace, Giga, Lune de Mai, Tara. Proscrivez les autres variétés et les trèfles sans information sur la variété.
Féverole +/-
Betterave avec risque de
Nématode à kystes
+/-
Betterave avec risque de
Nématode du collet
+/-
Lin +/-
Soja ou pois chiche +/-
Lupin +/-
Chanvre +/-

Si présence d'Orobanche : Espèce faux hôte de l’orobanche rameuse qui peut contribuer à réduire le stock grainier.

Légende :

++ Très bien adapté
+ Bien adapté
+/- Adapté
- Peu adapté
-- Très peu adapté


Adaptation à la culture suivante

Culture suivant le couvert Commentaires
Blé assolé et autres céréales d’hiver ++ Effet potentiellement bénéfique sur la céréale suivante. Possibilités de destruction ou de régulation du couvert en agriculture conventionnelle.
Blé de blé ++ Effet potentiellement bénéfique sur la céréale suivante. Possibilités de destruction ou de régulation du couvert en agriculture conventionnelle.
Orge de printemps +/- Effet potentiellement bénéfique sur la céréale suivante si le couvert est détruit avant (régulation difficile dans l’orge au printemps car compétition frontale des 2 espèces).
Pois -- Couvert de légumineuse déconseillé avant pois et lentille. Impossibilité de gérer les couverts pérennes mal détruits dans le protéagineux.
Soja -- Couvert de légumineuse déconseillé avant soja. Impossibilité de gérer les couverts pérennes mal détruits dans le protéagineux.
Féverole, lupin ou pois chiche --
Légume d'industrie -- Couvert de légumineuse déconseillé avant pois, féverole ou soja. Impossibilité de gérer les couverts pérennes mal détruits dans le protéagineux.
Maïs +/- Effet potentiellement bénéfique sur le maïs suivant si le couvert est détruit avant (régulation difficile dans le maïs car compétition frontale des 2 espèces).
Sorgho +/- Effet potentiellement bénéfique sur le sorgho suivant si le couvert est détruit avant (régulation difficile dans le sorgho car compétition frontale des 2 espèces et destruction parfois difficile de la luzerne).
Betterave -- La betterave n’est pas suffisamment concurrentielle pour être associée à couvert permanent. Une destruction préalable est nécessaire. Elle peut être très difficile à gérer pour un couvert pérenne en situation de travail du sol réduit.
Pomme de terre +/- Effet potentiellement bénéfique sur la pomme de terre suivante si le couvert est détruit avant (régulation difficile dans la pomme de terre car compétition frontale des 2 espèces).
Tournesol +/- Effet potentiellement bénéfique sur le tournesol suivant si le couvert est détruit avant (régulation difficile dans le tournesol car compétition frontale des 2 espèces).
Lin -- Si le couvert permanent est mal détruit, il risque d’être très compétitif sur le lin.
Tabac (Virginie) -- Effet azote intéressant en Burley, à savoir gérer sur Virginie. Couvert pérenne pouvant être difficile à maîtriser dans le tabac s’il est mal détruit.
Tabac (Burley) -- Effet azote intéressant en Burley, à savoir gérer sur Virginie. Couvert pérenne pouvant être difficile à maîtriser dans le tabac s’il est mal détruit.
Chanvre +/- Effet potentiellement bénéfique sur le chanvre suivant si le couvert est détruit avant (régulation difficile dans le chanvre car compétition frontale des 2 espèces).
Colza associé au couvert - Les légumineuses pérennes n’ont pas d’impact positif sur le colza, leur bénéfice se matérialisera après la récolte. Afin d’éviter une concurrence du colza au printemps, privilégier les variétés à développement tardif au printemps. L’association avec des légumineuses très sensibles au gel (lentille, fenugrec, gesse, trèfle d’Alexandrie monocoupe) est recommandée pour apporter des bénéfices au colza tout en limitant un développement trop préjudiciable des légumineuses pérennes.

Légende :

++ Très bien adapté
+ Bien adapté
+/- Adapté
- Peu adapté
-- Très peu adapté

Commentaire global :

Effet potentiellement bénéfique sur la fertilisation azotée de la culture suivante. à condition de savoir détruire ou réguler le couvert au bon moment dans la rotation.

Pratiques culturales et valorisation de l'azote

Île-de-France Oise Nord Pas-de-Calais Somme Aisne Seine-Maritime Eure Calvados Manche Ille-et-Vilaine Côtes-d'Armor Morbihan Finistère Orne Eure-et-Loir Loiret Mayenne Sarthe Maine-et-Loire Loire-Atlantique Indre-et-Loire Loir-et-Cher Cher Indre Ardennes Marne Meuse Meurthe-et-Moselle Moselle Bas-Rhin Vosges Haut-Rhin Territoire de Belfort Aube Haute-Marne Haute-Saône Doubs Côte-d'Or Yonne Nièvre Jura Saône-et-Loire Deux-Sèvres Vendée Vienne Haute-Vienne Charente Charente-Maritime Creuse Loire Rhône Puy-de-Dôme Ain Haute-Savoie Savoie Isère Drôme Ardèche Haute-Loire Corrèze Cantal Dordogne Gironde Landes Pyrénées-Atlantiques Hautes-Pyrénées Ariège Pyrénées-Orientales Haute-Garonne Gers Lot-et-Garonne Tarn-et-Garonne Tarn Hérault Aude Aveyron Lot Lozère Gard Bouches-du-Rhône Vaucluse Var Allier Alpes-Maritimes Alpes-de-Haute-Provence Hautes-Alpes Haute-Corse Corse-du-Sud Carte de France
<< Veuillez sélectionner un département

Type de semis Potentiel de production de biomasse Piège à nitrate Economie d'azote pour la culture suivante Coût relatif du couvert Maîtrise des adventices Potentiel de stockage du carbone
Précoce
Semi-précoce
Intermédiaire
Semi-tardif
Tardif



Mode de semis
Semis sous la coupe -
Semis avec semoir à dents +/-
Semis direct avec semoir à disques sur chaume -
Autre cas d'utilisation de semoir ++
Semis recouvert lors de l'opération de déchaumage -
Semis sur déchaumeur déposé au niveau du rouleau (non recouvert) +/-
Semis à la volée puis rouleau +/-

Profondeur optimale de 0.5 à 1 cm (à adapter selon l’humidité du sol)

Mode de destruction
Gel : Inférieur à -13°C --
Broyeur, rouleau hacheur --
Rouleau lourd sur gel --
Déchaumeur +
Charrue ++
Glyphosate pur -
Glyphosate + 2,4D +/-
Pâturage --

Légende :

++ Très bien adapté
+ Bien adapté
+/- Adapté
- Peu adapté
-- Très peu adapté


Caractéristiques des couverts permanents

Installation du couvert

Adaptation au type de sol
Sol profond, sain et non drainé ++
Sol assez sain et drainé +
Sol hydromorphe non drainé +/-
Sol séchant acide +/-
Sol séchant calcaire +/-

Légende :

++ Très bien adapté
+/- Adapté
-- Très peu adapté

Rapidité d'installation : Assez lent (notamment les types nain).


Pérennité du couvert : 4 à 5 ans, assez sensible aux herbicides et notamment aux "sulfo" ainsi qu’au manque de lumière.



Saison

Période de compétition Commentaires
Hiver -
Printemps ++ Couvert moins haut que les autres mais dont le réseau racinaire très dense peut être très compétitif.
Eté + Couvert très sensible au manque d’eau.
Automne ++ Très agressif les automnes doux.

Légende :

++ Très forte coissance/compétition
+ Croissance/compétition importante
+/- Croissance/compétition moyenne
- Croissance/compétition faible
-- Croissance/compétition très faible


Facilité de régulation chimique

Culture
Dans le colza +
Dans le blé +/-
Dans le maïs -

Légende :

++ Très facile
+ Facile
+/- Assez difficile
- Difficile
-- Très difficile

Bénéfices des couverts

Valorisation en fourrage :
(ensilage, enrubannage)
++
Valorisation en pâturage : +/-
Faible appétence pour les limaces : -
Favoriser les pollinisateurs : ++ Espèce pouvant fleurir pendant l’interculture si elle est implantée dans la culture précédente.
Couvert agri-faune : --
CIVE d'été : --
CIVE d'hiver : -

Commentaires

Le trèfle blanc est une espèce adaptée aux sols humides ou acides. Il est souvent pénalisé en été par les situations très sèches et se montre peu adapté aux régions sèches du sud de la France. Son coût de semences peu onéreux, favorise la mise en place du trèfle blanc même pour une période assez courte. C’est une espèce sécurisante car sa taille limite le risque de gêne à la récolte. Elle peut cependant être agressive : réseau dense de stolons et racines superficielles, absence de dormance hivernale si l’hiver est doux. Sa régulation doit être assurée de l’automne à la sortie d’hiver sur céréale d’hiver. Elle est très compétitive sur les cultures de pintemps, en particulier les printemps secs.


Du côté des variétés : Il existe plusieurs types de trèfles blancs. Les types nains sont à petites feuilles et prostrés. On pourrait penser qu’ils sont moins compétitifs que les autres trèfles blancs car ils sont plus courts mais ils forment un réseau très dense de stolons, pouvant exercer une forte compétition racinaire sur la culture. La plupart des trèfles blancs sont de type intermédiaire ou Hollandicum, avec des feuilles et pétioles de taille intermédiaire. Les trèfles géants ou Ladino sont à grandes feuilles et longs pétioles mis présentent un réseau de stolons moins dense. Certaines variétés de trèfle blanc sont riches en acide cyanhydrique, ce qui peut les rendre moins appétentes pour le bétail et les campagnols... Il semblerait que les types géants présentent une plus forte proportion de variétés riches en acide cyanhydrique. Vous pouvez en savoir plus sur les variétés en vous rendant sur le site Herbe-book.


Avant d’implanter un couvert végétal, renseignez-vous sur la réglementation en vigueur dans votre région (directive nitrate), en particulier à propos du choix des espèces et des dates et modes de destruction.

Sources des données : ARVALIS - Institut du végétal