Chargement en cours...
Veuillez patienter ...

Tournesol

Helianthus annuus


Famille : Composée

Caractéristiques générales

Type d'enracinement : Pivotant
Coût indicatif de la semence : 11 à 25 euros/ha Semences de ferme
Densité de semis en pur : 40 kg/ha
PMG (Poids de Mille Grains) : 47.3 g

Système de culture

Adaptation aux cultures de la rotation

Culture de la rotation Commentaires
Colza ou choux ++
Tournesol -- Par précaution, éviter les couverts d’Asteracées (tournesol, niger) en rotation avec tournesol.
Pois ou haricot ++
Féverole ++
Betterave avec risque de
Nématode à kystes
+/-
Betterave avec risque de
Nématode du collet
+/-
Lin ++

Légende :

++ Très bien adapté
+/- Assez adapté
-- Très peu adapté


Adaptation à la culture suivante

Culture suivant le couvert Commentaires
Blé assolé ou orge d'hiver +/-
Blé de blé +/-
Orge de printemps +/-
Pois, féverole ou soja -- Risque Sclerotinia s’il y a production de sclérotes
Légume d'industrie -- Risque Sclerotinia s’il y a production de sclérotes
Maïs +/-
Sorgho +/-
Betterave +/-
Pomme de terre +/-
Tournesol -- Déconseillé (risque sanitaire)
Lin -- Risque Sclerotinia si il y a production de sclérotes
Tabac (Virginie) --
Tabac (Burley) --

Légende :

++ Très bien adapté
+ Bien adapté
+/- Assez adapté
- Peu adapté
-- Très peu adapté

Pratiques culturales et valorisation de l'azote

Île-de-France Oise Nord Pas-de-Calais Somme Aisne Seine-Maritime Eure Calvados Manche Ille-et-Vilaine Côtes-d'Armor Morbihan Finistère Orne Eure-et-Loir Loiret Mayenne Sarthe Maine-et-Loire Loire-Atlantique Indre-et-Loire Loir-et-Cher Cher Indre Ardennes Marne Meuse Meurthe-et-Moselle Moselle Bas-Rhin Vosges Haut-Rhin Territoire de Belfort Aube Haute-Marne Haute-Saône Doubs Côte-d'Or Yonne Nièvre Jura Saône-et-Loire Deux-Sèvres Vendée Vienne Haute-Vienne Charente Charente-Maritime Creuse Loire Rhône Puy-de-Dôme Ain Haute-Savoie Savoie Isère Drôme Ardèche Haute-Loire Corrèze Cantal Dordogne Gironde Landes Pyrénées-Atlantiques Hautes-Pyrénées Ariège Pyrénées-Orientales Haute-Garonne Gers Lot-et-Garonne Tarn-et-Garonne Tarn Hérault Aude Aveyron Lot Lozère Gard Bouches-du-Rhône Vaucluse Var Allier Alpes-Maritimes Alpes-de-Haute-Provence Hautes-Alpes Haute-Corse Corse-du-Sud Carte de France
<< Veuillez sélectionner un département

Type de semis Adapté à la période de semis Piège les nitrates Economie d'azote pour la culture suivante Coût relatif du couvert
Précoce
Semi-précoce
Intermédiaires
Semi-tardif
Tardif



Mode de semis
Semis sous la coupe +/-
Semis avec semoir à dents ++
Semis direct avec semoir à disques sur chaume +
Autre cas d'utilisation de semoir +
Semis recouvert lors de l'opération de déchaumage +
Semis sur déchaumeur déposé au niveau du rouleau (non recouvert) +/-
Semis à la volée puis rouleau --
Mode de destruction
Gel : -2° à -4°C +
Broyage ++
Roulage sur gel ++
Outil de déchaumage ++
Labour ++
Destruction chimique avec glyphosate pur +/-
Destruction chimique avec glyphosate + 2.4 D ++

Plus le couvert est développé, plus il se montre sensible aux différents modes de destruction, hormis pour le labour.

Légende :

++ Très bien adapté
+ Bien adapté
+/- Assez adapté
- Peu adapté
-- Très peu adapté


Bénéfices des couverts

Valorisation en fourrage :
(ensilage, enrubannage)
--
Valorisation en pâturage : --
Faible appétence pour les limaces : --
Favoriser les pollinisateurs : ++
Couvert agri-faune : --

Commentaires

Le tournesol se développe bien en semis précoce d’été. Sa forte sensibilité au gel est un atout pour sa destruction mais le rend peu adapté à des semis tardifs. C’est un couvert peu étouffant, bien adapté à des associations. Ce couvert est formellement déconseillé dans les rotations ou régions où le tournesol est présent (risque de multiplication du mildiou). C’est un bon couvert mellifère mais à floraison tardive. Il n’aura d’intérêt pour les abeilles et pollinisateurs que semé tôt en été. Le tournesol est très appétant pour les limaces.


Avant d’implanter un couvert végétal, renseignez-vous sur la réglementation en vigueur dans votre région (directive nitrate), en particulier à propos du choix des espèces et des dates et modes de destruction.

Sources des données : ARVALIS - Institut du végétal