Carence en Manganèse (Mn)

La carence en Manganèse est assez fréquente, en particulier dans les terres légères (soufflées, aérées). Les conséquences sur le rendement peuvent être importantes. Un apport foliaire dés l'apparition des symptômes permet d'en limiter fortement l'incidence.

 

Symptômes moins marqués sur les zones tassées
Titre : Symptômes moins marqués sur les zones tassées
Description : Sur la parcelle : grandes taches irrégulières de couleur vert pâle à jaune pâle. La végétation est plus verte sur les zones tassées (tournières) ; passages de roues souvent visibles.

Dégâts allant jusqu'à la destruction
Titre : Dégâts allant jusqu'à la destruction
Description : Lorsque la carence n'est pas corrigée, les dégâts peuvent être sévères.

Vieilles feuilles desséchées
Titre : Vieilles feuilles desséchées
Description : Généralement visible entre fin tallage et 2 noeuds. Les carences sévères peuvent apparaître début du tallage et marquer toutes les feuilles jusqu'à la dernière.

Disparition de plantes
Titre : Disparition de plantes
Description : Les plantes peuvent disparaître lorsque la carence se déclare dès le début du tallage.

Dessèchement internervaire
Titre : Dessèchement internervaire
Description : Dessèchements blancs alignés entre les nervures, surtout sur la courbure de la feuille ; longues bandes et petites taches se rejoignant. La feuille se courbe voire se plie en son milieu

Symptômes

Une bonne observation des symptômes doit suffire à caractériser la carence.

Stade d'apparition : Dans les cas graves elle peut se déclarer dès le stade 3 feuilles, mais le stade le plus fréquent est le début de la montaison (fin tallage à 2 nœuds).

Forme dans la parcelle

• Les plantes atteintes sont réparties en foyers irréguliers,
• les zones où le sol est soufflé sont plus touchées.
• Les symptômes peuvent être aussi localisés en bandes liées au travail du sol et/ou aux passages de roues. La végétation est parfois plus verte sur les zones tassées (tournières, passages de roues).

Plante

• Parfois, les plantes ont un port affaissé, flétri, mou. Elles s’écrasent au sol et manifestent des symptômes de verse dans tous les sens.

Feuille
• Sur les feuilles jeunes et intermédiaires, on observe des dessèchements blancs à beige alignés entre les nervures, surtout sur la courbure de la feuille. Ce phénomène apparaît dans les cas les plus graves, il est plus fréquent sur orge.
• Les vieilles feuilles sont les premières touchées, et sont le plus souvent entièrement desséchées. Lorsque la carence est précoce (donc grave) toutes les feuilles sont peu à peu atteintes et les plantes peuvent disparaître. 

 

Confirmation du diagnostic :

Analyse de plante

Elle est plus fiable que l’analyse de terre pour confirmer le diagnostic.        - L’interprétation est plus facile si on compare les teneurs en Mn entre plantes saines et plantes atteintes. 
       - 3 stades d'analyse de plante (seuil de carence : 20-25 ppm Mn/MS) 
               o Mi tallage à début montaison (plante entière).
               o Epiaison (plante entière) 
               o Floraison (2ème et 3ème feuille sous l’épi). Attention à respecter rigoureusement le stade.

Analyse de terre (Mn extrait par l’EDTA) : Seuil de carence : 15 ppm (peu fiable) L’analyse de terre est peu prédictive (Mn extrait par EDTA) compte tenu du changement rapide de biodisponibilité du Manganèse dans le sol (oxydation du Manganèse qui devient non disponible)

Situations à risques

  • Sols très aérés, soufflés (mauvais contact racines-sol)
  • Sols riches en MO (> 4%) ou ayant reçu des apports organiques (composts, fumiers) massifs.
  • Sols acides dont le pH a été trop augmenté par un chaulage (pH > 7.0)
  • Conditions automnales et hivernales peu pluvieuses favorisant une implantation en sol soufflé et le maintien de cet état pendant l’hiver.

Nuisibilité

Dans les cas les plus graves (carence précoce), la culture peut être détruite dans les foyers les plus atteints.

Solutions préventives et curatives :

Solutions préventives

  • Les apports au sol sont déconseillés car peu efficaces.
  • Dans les situations à risque, éviter le travail trop fin et trop profond du sol. La préparation fine doit se limiter au lit de semences. 
  • Le roulage du sol atténue la carence, mais ne la supprime pas.

Solutions curatives

Les applications foliaires sont efficaces si on intervient rapidement dés l'apparition des symptômes (courant tallage à début montaison). Tous les produits sont équivalents, à condition d’apporter par passage, la dose de 500g/ha de Mn minimum. Apporter des engrais foliaires contenant uniquement du Manganèse.

Dose d’apport :
- 500 g/ha de Mn métal minimum au début de l’apparition des symptômes qui peut être dès le stade 3 feuilles (dans les cas les plus graves).
- Renouveler l’apport un mois après le 1er apport.

- En cas de carence grave, 3 apports peuvent être nécessaires, le troisième sera réalisé courant montaison.

Teneurs indicatives en Mn

Produits Teneur indicative en Mn(%)
Sulfate de Mn (poudre) 26 à 28
Sulfate de Mn (liquide) 15
Oxyde de Manganèse  63
Manganèse Chélaté 12

Nuisibilité  

Fréquence 
Source des données : ARVALIS - Institut du végétal
Envoyer la fiche à un amiImprimer ou enregistrer un PDFAjouter la fiche à vos favorisFlash-code:Qr-code de la fiche accident Carence en Manganèse (Mn)

Poser une question | CGU