Excès de sel

Toxicité du sel

Symptômes

  • Elle se révèle en cours d’hiver, pendant le tallage, par le jaunissement des plantes sur de très grandes zones.
  • Ces zones s’étendent, et les plantes se dessèchent et meurent.
  • Les symptômes sont proches de ceux d’une sécheresse très prononcée : feuilles de couleur jaune ou orangé puis se desséchant, à partir de la pointe ; croissance réduite, mort des talles.
  • Les dégâts vont jusqu’à la destruction de la plus grande partie de la parcelle.
  • Une analyse de sol, mesurant la conductivité de la solution du sol, permet de valider le diagnostic (seuil de sensibilité du blé dur et tendre = 4 mS/cm sur solution saturée, 0.3 mS/cm sur extrait de sol 1/5).

Localisation géographique

  • Delta du Rhône dont le sol où les nappes peuvent être salées en profondeur ; les dégâts sont plus étendus et plus sévères les années à automne peu pluvieux.
  • Zones inondées accidentellement par la mer après tempête (Xynthia...)

Solutions préventives et curatives

  • apport massif d’eau douce (irrigation par submersion) pour lessiver le sel après un automne sec.
  • apport de gypse (environ 10T/ha).
  • Ces solutions sont plus efficaces lorsque en sol est perméable ou drainé.
Source des données : ARVALIS - Institut du végétal
Envoyer la fiche à un amiImprimer ou enregistrer un PDFAjouter la fiche à vos favorisFlash-code:Qr-code de la fiche accident Excès de sel

Poser une question | CGU