logo
Crales paille

Mouche des semis

Delia platura

Nuisibilité  

Fréquence 

La larve de cette mouche Delia platura attaque les graines en germination et les jeunes plantules.

Attaques en foyers
Titre : Attaques en foyers
Description : Attaques en foyers principalement sur des zones à fortes restitutions organiques.

Jaunissement des plantules
Titre : Jaunissement des plantules
Description : Jaunissement des plantules et manques à la levée.

Manques à la levée
Titre : Manques à la levée
Description : Manques à la levée.

Graines pourries
Titre : Graines pourries
Description : Graines non germées, en cours de pourrissement.

Symptômes

- Attaques en foyers principalement dans les zones à fortes restitutions en matières organiques.
- Manques à la levée, avec observation de graines en décomposition.
- Jaunissement des plantules. On peut retrouver à la base de la plantule, le point de pénétration de la larve.

  

Ne pas confondre

 Les attaques de différentes mouches s'effectuent à des périodes différentes.

Mouche des semis Germination à début tallage
Oscinies Stade 1 à 3 feuilles du blé
Mouche grise Hiver (février - mars)
Mouche jaune Sortie hiver - printemps

Biologie

• 3 à 6 générations par an. La femelle dépose plusieurs centaines d’oeufs dans le sol, le plus souvent isolement, de préférence dans des sols récemment travaillés et à fortes restitution en matières organiques en décomposition.
• Le développement larvaire dure 3 semaines. La larve s’alimente aux dépens de matière végétale en décomposition mais aussi de graines en germination et de plantules.
• La larve est polyphage et a déjà été signalée sur graines de maïs et pois, plantules de triticale et blé.
• Mouche : de 3 à 6 mm de couleur grise. Larve : asticot blanc de 5 à 8 mm de long à son complet développement.

Méthodes de lutte

Lutte agronomique
Le labour est très efficace.
Sur lupin d’hiver, la mouche des semis fait l’objet d’une lutte systématique. Un travail du sol
doit être réalisé plusieurs semaines avant le semis. Il permet d’enfouir les pailles et résidus de récolte et de réduire les
populations de mouches, on observe une réduction de 50 % des attaques par ce travail du sol. 

Lutte phytosanitaire
Aucun traitement n'est autorisé.

Source des données : ARVALIS - Institut du végétal

Accueil | Poser une question | CGU