Germination sur pied

Avant la récolte, les grains peuvent parfois germer dans l’épi. Ce phénomène appelé germination sur pied peut avoir des conséquences sur le poids des grains et le poids spécifique, et surtout les aptitudes à la panification de la farine.

Grains germés sur épis
Titre : Grains germés sur épis
Description : Une fois la dormance levée, le grain germe et le coléoptile apparaît.

Grain germé
Titre : Grain germé
Description : Le grain germé peut présenter coléoptile et racines.

Grains germés pas toujours visibles
Titre : Grains germés pas toujours visibles
Description : Sur les grains germés, le coléoptile se développe et les racines sont visibles mais l'examen visuel ne permet pas toujours d'observer les grains germés.

La verse accentue le phénomène
Titre : La verse accentue le phénomène
Description : La verse accentue le phénomène. En effet, les épis en contact avec le sol se trouvent en conditions plus humides.

Symptômes

La germination peut être facile à observer si le coléoptile est développé sur l’épi, mais l’examen visuel ne permet pas toujours d’observer les grains germés.

Confirmation du diagnostic
La mesure de l’indice de chute de Hagberg permet de confirmer le diagnostic. Cet indice mesure indirectement l’activité des amylases (enzymes dégradant l’amidon) qui peut devenir excessive dans le cas de la présence de grains germés ou en voie de germination. En deçà d’un temps de chute de180 secondes, la valeur d’utilisation en boulangerie est préjudiciable. La dégradation du temps de chute de Hagberg indique donc une mise en route de l’activité amylasique, qui peut ne pas se manifester immédiatement par la germination du grain.

Situations à risque

Pour germer, une graine doit rencontrer plusieurs conditions, de température, d’humidité et de physiologie interne, à savoir de dormance.

Un grain à plus de 37% de teneur en eau germera toujours à des températures basses, inférieures à 10°C. Ce type de températures est cependant très peu rencontré en été.

Lorsque les températures sont plus élevées, un grain ne peut germer que si sa dormance a été levée.


Phase de levée de dormance : la dormance peut être levée sous l’effet de températures excessives s’accumulant à partir du stade laiteux - pâteux. La quantité de chaleur nécessaire est un critère hautement variétal, les variétés sensibles nécessitant moins de chaleur cumulée pour lever leur dormance.

Phase d’expression de la germination : une fois la dormance levée, le grain germera dans toutes les conditions de température dès lors que le seuil de teneur en eau critique a été dépassé. L’imbibition du grain par les pluies ou un temps très humide joue donc un rôle important.
Cette imbibition rend possible le passage de l’oxygène vers l’embryon, phénomène favorisé par des températures faibles. Le maintien de l’eau au contact des grains est évidemment renforcé en présence de verse.

Nuisibilité

Alimentation animale : les céréales germées gardent toute leur valeur nutritionnelle pour l’alimentation de porcs et de volailles. Toutefois il faut s’assurer que la collecte, le séchage et le stockage soient réalisés de façon correcte, pour arrêter le processus de germination et éviter le développement fongique.


Alimentation humaine : La valeur d’utilisation en boulangerie peut être fortement altérée. La mesure de l’indice de chute de Hagberg (cf § Confirmation du diagnostic) permet d’évaluer le niveau de germination.
En parallèle, le poids spécifique se dégrade sous l’effet de pluies pendant la dessication des grains. Ainsi, les grains germés auront également un PS abaissé (-0.5 point pour 10 mm).

En situation à forte germination sur pied (germination visible sur épi), le PMG peut être affecté et conduire ainsi à une baisse de rendement.

Solutions préventives et curatives

Sensibilité variétale : Selon les génotypes des variétés, la durée de dormance varie de 7 jours à quelques mois. Il existe une échelle de sensibilité des variétés à la germination sur pied, établie par le GEVES. Consulter la documentation ARVALIS.


Récolter dès que possible pour se préserver du risque.

Nuisibilité  

Fréquence 
Source des données : ARVALIS - Institut du végétal
Envoyer la fiche à un amiImprimer ou enregistrer un PDFAjouter la fiche à vos favorisFlash-code:Qr-code de la fiche accident Germination sur pied

Poser une question | CGU