logo
Crales paille

Excès d'eau

Nuisibilité  

Fréquence 

En chassant l’air du sol, l’excès d’eau induit une carence en oxygène (asphyxie par hypoxie) au niveau des racines, avec de nombreuses conséquences sur la croissance de la plante (mauvais fonctionnement des cellules, pas d’assimilation des éléments minéraux, mauvais ancrage). Le triticale est le plus tolérant à l’excès d’eau, puis le blé tendre, le blé dur et l’orge.

L'ennoiement total de la culture conduit à des pertes de plantes au-delà de 2 jours d'ennoiement.

Ennoiement des cultures
Titre : Ennoiement des cultures
Description : Au-delà de 3 jours d'ennoiement, les pertes peuvent êtres sévères.

Jaunissement des plantes
Titre : Jaunissement des plantes
Description : Jaunissement des plantes dans les zones hydromorphes de la parcelle.

Dégats au niveau de la parcelle
Titre : Dégats au niveau de la parcelle
Description : Répartition en taches correspondant aux zones d'accumulation d'eau ou aux mouillères (sous sol argileux empêchant le drainage).

Plantes noyées chétives
Titre : Plantes noyées chétives
Description : Croissance ralentie (diminution d'apparition du rythme des feuilles et des talles).

Plantes grillées
Titre : Plantes grillées
Description : Jaunissement des feuilles âgées (absorption de l'azote perturbée).

Plante noyée
Titre : Plante noyée
Description : Pas de développement de la talle normalement attendue (à 3-4 feuilles : non apparition de la 1ère talle).

Symptômes

Les symptômes décrits correspondent aux situations d'excés d'eau (hors ennoiement)

Parcelle
Répartition en taches correspondant aux zones d’accumulation d’eau ou aux mouillères.  

Plantes 
   • Levée 
        - levée hétérogène à nulle. 
        - pourrissement des semences. 
        - jaunissement complet des plantes levées. 
   • Tallage 
        - jaunissement des feuilles âgées (absorption de l’azote perturbée). 
        - croissance ralentie : ralentissement du rythme d’apparition des feuilles et des talles. 
        - en cas d’excès d’eau prolongé  : dépérrissement puis mort de la plante, qui conduit à une réduction substantielle du peuplement.
  • Montaison 
        - sénescence foliaire précoce des feuilles âgées. 
        - régression de talles. 
        - croissance ralentie : faible biomasse. 
        - symptômes de carences en éléments minéraux (azote…)

        - Epis peu fertiles  

 

Situations à risque

•La sensibilité de la culture est très dépendante de son stade.
   - La semence, avant tout début de germination, est très tolérante.
   - La sensibilité du stade germination (semence gonflée) à 1 feuille est très élevée.
   - La sensibilité de la culture décroît très sensiblement de 1 feuille à début tallage pour devenir faible pendant le tallage. à l'exception des situations en immersion complète qui engendrent une disparition rapide des plantes.
   - La sensibilité de la culture augmente à nouveau pendant la montaison. A cette période, l’asphyxie racinaire provoque des carences en éléments minéraux, en particulier pour l’alimentation azotée.

• Sol : les sols limoneux, battants (à faible porosité de surface) sont les plus sensibles, ainsi que les sols argileux.

• Facteurs aggravants :
   - Préparation du sol trop fine, compaction en profondeur.
   - Energie germinative des semences réduite : qualité de la semence, traitement de semences…

Nuisibilité

- Lors de la germination : à partir de 4 jours d’ennoiement du sol, on observe 50 % de pertes à la levée, dès lors que la germination a commencé. Si l’ennoiement dure plus de 10 jours, les grains qui ont commencé à germer meurent.
- Durant le tallage : diminution du tallage et souvent du nombre d’épis/m2. Les conséquences sur le rendement restent modérées.
- Durant la montaison, le nombre de grains/m2 (montée à épi et fertilité épi) est affecté. Les conséquences sur le rendement peuvent être importantes (-30 à -50 %).

Solutions préventives et curatives

• Assainissement : tout ce qui peut faciliter l’écoulement de l’eau (rigoles, pentes, fossés, drains…).
• Travail du sol :
   - décompactage si présence d’une semelle.
   - préparation du sol plus grossière (en cas de risque de battance).
• Date de semis et choix variétal :

- éviter les semis précoces avec des variétés précoces à épi 1 cm dans les milieux sensibles.

- éviter les semis tardifs (levée lente)

Source des données : ARVALIS - Institut du végétal

Accueil | Poser une question | CGU