logo
Maïs

Pseudo carence en phosphore

Nuisibilité  

Fréquence 

La pseudo-carence, ou carence induite, en phosphore est fréquente. Elle est la conséquence d'une difficulté des plantes à s'alimenter en phosphore pourtant présent dans le sol.

La pseudo carence ou carence induite
Titre : La pseudo carence ou carence induite
Description : La pseudo carence ou carence induite affecte les 1ères feuilles. Ici, sur ce sol blanc peu apte au réchauffement, la carence induite est manifeste. Elle disparaît avec l'élévation des températures.

Pseudo carence en P
Titre : Pseudo carence en P
Description : Dans le cas d'une pseudo-carence, la première feuille à bout rond n'est en général pas affectée.

Pseudo carence en P
Titre : Pseudo carence en P
Description : Dans le cas d'une pseudo carence en phosphore, le rougissement ne touche qu'une partie du limbe, en général les bordures.

Pseudo carence en P
Titre : Pseudo carence en P
Description : Un sol tassé, ici un passage de roue, exacerbe la pseudo carence en phosphore.

La pseudo-carence ou carence induite
Titre : La pseudo-carence ou carence induite
Description : Vue d'une parcelle avec un rougissement des maïs dû à des températures froides entraînant une carence induite et temporaire en phosphore.

Symptômes

Une décoloration rouge des feuilles du maïs peut apparaître en l’absence de vraie carence en phosphore. Il s’agit d’une carence induite ou pseudo carence en phosphore. Elle est le résultat d’une difficulté, pour les plantes, à assimiler le phosphore.

Le rougissement des plantes ne concerne qu'une partie des feuilles, en général la bordure du limbe. La première feuille à bout rond n'est pas touchée.

Situations à risque

Cette pseudo-carence ou carence induite peut avoir plusieurs origines :

  • elle peut être provoquée par la compaction du sol qui empêche l’assimilation du phosphore. Dans ce cas, on note l’absence de racines au-delà de 15 cm.
  • elle peut être la conséquence de température basses empêchant le développement racinaire et foliaire du maïs.
  • elle peut être liée à la nature du sol, sol blanc, argilo calcaire se réchauffant très lentement au printemps.

Evolution, incidence sur le rendement

Ces pseudo-carences sont assez fréquentes. Lorsque les températures sont en cause, le développement et la croissance du maïs reprennent leurs cours dès la remontée des températures. Lorsqu’il s’agit d’un problème de structure, le retour à une évolution normale met plus de temps : on peut toujours biner pour améliorer la structure du sol, mais l’effet n’est que superficiel.

Solutions préventives

  • Vigilance sur le travail du sol, éviter la compaction,
  • Utiliser un engrais "Starter" au semis.
Source des données : ARVALIS - Institut du végétal

Accueil | Poser une question | CGU