logo
Maïs

Carence en potassium (K)

Nuisibilité  

Fréquence 

Cette carence apparaît dans les sols à faible disponibilité du potassium, car insuffisamment fertilisés.Par ailleurs, les rotations avec des cultures dont la totalité des parties aériennes est exportée (maïs fourrage, prairie fauchée, céréale pailles enlevées) ou des retournements de très vieilles prairies non entretenues sont un facteur de risque supplémentaire.

Carence moyenne
Titre : Carence moyenne
Description : Parcelle carencée en potasse, au stade 8 feuilles : plantes jaunes et de taille réduite, par foyer.

Carence en K
Titre : Carence en K
Description : Détail : décoloration jaune de la bordure des feuilles.

Carence en K
Titre : Carence en K
Description : La nécrose du bord des feuilles est caractéristique. La nervure centrale reste verte.

Carence en K
Titre : Carence en K
Description : Jaunissement généralisé des feuilles les plus âgées, visible sur deux rangs de maïs.

Carence en K
Titre : Carence en K
Description : Les vieilles feuilles jaunissent, puis brunissent et se dessèchent, d'abord à l'extrémité, puis en bordure du limbe.

Carence en K
Titre : Carence en K
Description : Carence grave : très grande hétérogénéité de la taille des plantes. Les plantes les plus touchées vont disparaître.

Symptômes

Les symptômes peuvent apparaître dès le stade 4 feuilles.

  • Par foyer, réduction de la taille et jaunissement des plantes,
  • Très grande hétérogénéité de la taille des plantes
  • Jaunissement puis brunissement et dessèchement de l'extrémité du limbe, puis des bords de la feuille
  • Les symptômes concernent d'abord les feuilles les plus âgées. Les jeunes feuilles peuvent rester vertes si la carence est peu accentuée.
  • en situation de carence exacerbée, les plantes peuvent disparaître.

Confirmation du diagnostic

  • Sol : L’analyse de terre est un bon indicateur de l’état de disponibilité du potassium dans le sol. Il existe des seuils proposés pour la fertilisation potassique établis par le COMIFER.
  • Plante : Diagnostic foliaire à la floraison femelle. L’interprétation sera plus facile si on compare les teneurs en K de plantes saines et de plantes atteintes (Coût environ 15 €/analyse).

Ne pas confondre

Carence en azote Jaunissement en V le long de la nervure principale

Situations à risque

  • Sols à faible disponibilité du potassium
  • Retournements de vieilles prairies non entretenues
  • Précédents culturaux dont la totalité des parties aériennes est exportée.

Evolution, incidence sur le rendement

Dans le cas de carence grave non corrigée, la production peut être fortement pénalisée, voire nulle.

Solutions préventives et curatives

  • Réaliser un apport de potasse au semis. Dans le cas de sols à très faible disponibilité du K, la localisation au semis du maïs d’un engrais contenant du potassium est souhaitable.
  • La dose minimale à apporter est de 60 unités/ha de K20.
Source des données : ARVALIS - Institut du végétal

Accueil | Poser une question | CGU