logo
Maïs

Taupins

Agriotes et Athous

Nuisibilité  

Fréquence 

Le taupin est le ravageur du sol le plus fréquent. Il entraîne une forte nuisibilité sur le maïs.

Taupins
Titre : Taupins
Description : Zone de parcelle décimée par une attaque de taupin : hétérogénéité des stades et disparition de plantes.

Taupins
Titre : Taupins
Description : Blanchiment d'une partie du limbe, conséquence de la section par la larve de taupin des vaisseaux qui alimentent la feuille.

Taupins
Titre : Taupins
Description : Si l'apex est touché, le maïs peut réagir en émettant des talles

Taupins
Titre : Taupins
Description : Attaque précoce au stade 3 feuilles, flétrissement généralisé de la plante.

Taupins
Titre : Taupins
Description : Attaque tardive au stade 8 feuilles, flétrissement de la plante qui peut se confondre avec une attaque de vers gris.

Taupins
Titre : Taupins
Description : Larve et adulte de taupin, du genre Agriotes qui comprend 4 espèces. L'adulte peut s'observer au mois de juin sur prairies ou céréales, lors de la période de ponte.

Taupins
Titre : Taupins
Description : Une petite perforation circulaire (1 à 2 mm) au collet de la plante est le symptôme le plus typique d'une attaque de taupin.

Taupins
Titre : Taupins
Description : Attaque de taupin sur graine, juste après la levée du maïs.

Symptômes

La présence de taupin est caractérisée par plusieurs symptômes :

  • attaque sur graines, conduisant à des problèmes de levée,
  • dessèchement du cornet des feuilles les plus jeunes, 
  • flétrissement des plantules (2-3 feuilles) en cas d'attaque précoce,
  • disparition des plantes dès 2-3 feuilles, mais plus fréquemment à partir de 4 feuilles jusqu’à 6-7 feuilles,
  • tallage des plantes dont l'apex est atteint,
  • une perforation, un trou circulaire, de 1 mm à 2 mm de diamètre au niveau du collet,
  • la présence du parasite, le vers « fil de fer », de couleur jaune confirme le diagnostic.

Les attaques se répartissent par foyers ou taches dans les parcelles. Les plantes touchées présentent souvent un dessèchement de la feuille centrale, la 1ère et 2ème feuilles étant intactes. Quelquefois, on peut observer uniquement le blanchiment d’une partie du limbe d’un seul côté de la nervure centrale. On trouve alors au niveau du collet les symptômes d'une morsure superficielle occasionnée par une larve de taupin.

Ne pas confondre

Oscinie Altération du limbe des feuilles, feuilles du cornet soudées, tallage
Géomyze Renflement du collet
Vers gris Flétrissement généralisé des plantes touchées, même développées (5-8 feuilles)

Biologie

 L’adulte est un coléoptère de couleur brun-noirâtre. Sa taille varie de 8 à 12 mm. Il pond dans la couche superficielle du sol. La larve, de couleur jaune paille, a une taille variant entre 20 et 25 mm au dernier stade larvaire. Ses téguments sont durs, elle présente trois paires de pattes.

Plusieurs espèces de taupins peuvent être rencontrés en France :

  • Du genre Agriotes, quatre espèces sont plus fréquemment responsables de dégâts sur de nombreuses cultures. Trois d'entre elles (A. obscurus, A. lineatus et A. sputator) ont des cycles de développement long, de l’ordre de 4 ans, alors qu’ A. sordidus a un cycle plus court (1 à 2 années de vie larvaire).
  •  Du genre Athous, espèces peu réputées pour occasionner des dégâts sur maïs

Les œufs sont déposés chaque année dans le sol de mai à juillet. Les larves ont une durée de vie jusqu'à 4 ans. Ainsi, dans une parcelle, on peut rencontrer des larves de tous âges au même moment. A cours de leur vie, les larves ont une taille variable comprise entre 3 et 25 mm. Les attaques les plus nuisibles sont le fait des derniers stades larvaires. Pour les espèces à cycle long, au cours de la cinquième année survient la nymphose dans une logette de terre, dans le sol. Les adultes émergent à partir de mars - avril de l'année suivante.

Situations à risque

Présents sur tout le territoire, les taupins affectionnent les régions humides, ainsi que les zones où la présence de prairie est significative. Il est plus souvent inféodé aux sols riches en matière organique et dans les assolements intégrant de la prairie permanente ou artificielle. Il est moins présent dans les sols sableux et dans les zones inondables.

Des dégâts antérieurs sur la parcelle, un climat froid et humide ralentissant la levée puis la croissance et le développement des plantes, sont des contextes propices à une attaque de taupins sur jeunes maïs.

Evolution, incidence sur le rendement

Une attaque déclarée a toujours un mauvais pronostic : il n’y a pas de solutions curatives. Toutefois un temps sec provoquant un dessèchement des horizons superficiels peut faire descendre les taupins plus en profondeur en dehors de la zone de sensibilité du maïs.

Méthodes de lutte

La lutte raisonnée contre le taupin nécessite la connaissance du risque parcellaire. Les parcelles avec des prairies dans la rotation et celles sur lesquelles des dégâts ont déjà été observés seront à protéger en priorité. Des attaques ne sont pas à exclure dans d'autres situations.

Lutte agronomique

La fertilisation starter favorise le développement racinaire et peut permettre une esquive partielle des faibles attaques de taupins. Cette stratégie est très vite limitée en cas d'attaque moyenne à forte.

Lutte phytosanitaire

- solution curative : aucune

- solution préventive : traitement de semence ou microgranulés insecticides appliqués au semis.

Consultez le dépliant Lutte contre les adventices, les ravageurs et maladies publié chaque année par ARVALIS.

Source des données : ARVALIS - Institut du végétal

Accueil | Poser une question | CGU