logo
Maïs

Puceron Sitobion avenae

Sitobion avenae

Nuisibilité  

Fréquence 

Egalement observé sur les céréales à l'épiaison, ce puceron est généralement présent sur maïs avant la floraison.

Puceron Sitobion
Titre : Puceron Sitobion
Description : Colonie de Sitobion avenae en expansion sur feuille. En général, ce puceron disparaît avant la floraison.

Puceron Sitobion
Titre : Puceron Sitobion
Description : Colonie de pucerons Sitobion avenae au pied d'une plante de maïs.

Puceron Sitobion
Titre : Puceron Sitobion
Description : Le puceron Sitobion avenae se distingue par la couleur noire de ses cornicules.

Puceron Sitobion avenae
Titre : Puceron Sitobion avenae
Description : Démarrage d'une colonie de pucerons sitobion avenae sur une feuille.

Symptômes

  • Présence de colonies de pucerons sur les étages foliaires de la base de la plante,
  • Présence de miellat sur les feuilles et ultérieurement de fumagine.
  • Symptômes de la JNO (Jaunisse Nanisante de l'Orge) si les pucerons sont virulifères (Voir fiche Viroses).

Ne pas confondre 

 Rhopalosiphum padi   Base de l'abdomen rouge

Dégâts liés aux pullulations comparables à ceux dus au puceron Rhopalosiphum padi. L'identification facile du puceron lève le doute.

Biologie

De couleur variable, souvent d’un vert plutôt foncé, parfois brun ou rose jaunâtre, cette espèce mesure environ 2 mm. On le distingue par la couleur noire de ses cornicules. Les populations peuvent être importantes à la base de la tige et sur les premières feuilles. Il peut monter sur les étages supérieurs dès 8-10 feuilles ; à la floraison les populations peuvent être exceptionnellement très importantes.

Reconnaissance des pucerons sur maïs

Périodes de présence dans le maïs des différentes espèces de pucerons

Seuils indicatifs de risque pour les différentes espèces de pucerons sur maïs

Situations à risque

Cet insecte est présent sur tout le territoire français et plus fréquemment dans les zones de culture de céréales à paille.

Après une intervention avec un insecticide pyréthrinoïde liquide contre la pyrale ou la sésamie, il peut y avoir pullulation de pucerons, trois semaines après le traitement.

Evolution, incidence sur le rendement

Sa nuisibilité s’exprime de plusieurs façons :
- Par prélèvement de sève (dégâts uniquement lorsque les populations sont élevées),

- A travers la JNO dont il transmet le virus, c’est le cas le plus fréquent (mais pas toujours visible).

- Au niveau de la fécondation des épis, si le développement des colonies conduit à des pullulations sur les feuilles du haut de la plante. Le miellat peut alors recouvrir les soies et empêcher toute fécondation.

En général, Sitobion avenae disparaît avant la sortie des soies.

Méthodes de lutte

Solution préventives

Les produits systémiques appliqués au semis en traitement de semence ou en microgranulés ont une efficacité contre les attaques précoces.

 

Solutions curatives

Intervention avec un aphicide lorsque les populations deviennent importantes.Le seuil indicatif de risque est de 500 pucerons par plante avant le stade 9-10 feuilles.

Observer attentivement la culture après un traitement avec un insecticide pyréthrinoïde liquide contre la pyrale ou la sésamie.

Consultez le dépliant Lutte contre les adventices, les ravageurs et maladies publié chaque année par ARVALIS.

Source des données : ARVALIS - Institut du végétal

Accueil | Poser une question | CGU