Chargement en cours...
Veuillez patienter ...

LEONTINE


Identité

Obtenteur / Mainteneur : HZPC / HZPC
Année d'inscription : 2006 (France)
Représentant en France : HZPC
Liste : A
Catégorie : Consommation à chair ferme

LEONTINE

Caractères descriptifs

Plante

Taille : basse à moyenne
Port : demi-dressé à étalé
Type : feuillu

Tubercule

Forme : oblongue allongée
Régularité : 7 (régulière)
Yeux : 8 (superficiels à très superficiels)
Peau : jaune pâle
Chair : jaune pâle

Caractères culturaux et d'utilisation

Précocité de maturation : 7.5 (précoce à demi-précoce)
Précocité de tubérisation : ()
Proportion de gros tubercules : 4 (assez faible)
Repos végétatif : 2.5 ()
Incubationinfobulle: 4 (assez sensible)
Aptitude à la conservationinfobulle: 4 (assez faible)

Rendement :

90 % de BINTJE (Valeur estimée par ARVALIS - Institut du végétal)
62.2 t/ha (Résultats pluriannuels post-inscription)
106 % de CHARLOTTE (Résultats pluriannuels post-inscription)


Résistance aux bioagresseurs

Maladies

Mildiou du feuillageinfobulle: 3 (sensible)
Mildiou du tuberculeinfobulle: 3 (sensible)
Gale commune : 5 (moyennement sensible)
Gale verruqueuse : ()

Nématodes

Nématode RO 1-4 : R (résistante)
Nématodes PA 2-3 : S (sensible)

Virus

Virus X : R (résistante)
Virus A : S (sensible)
Virus Y : 6 (assez peu sensible)
Virus Enroulement : 6 (assez peu sensible)

Caractéristiques culinaires et technologiques

Teneur en matière sèche :

1 (très faible)
17.3 % (Résultats pluriannuels post-inscription)

Noircissement aprés cuissoninfobulle: nul
Tenue à la cuisson : très bonne / Groupe culinaireinfobulle: A
Coloration à la friture : 2 (foncée à très foncée)
Teneur en nitrate : -

Défauts du tubercule

Taches de rouille : 4 (assez sensible)
Cœur creux : 6 (assez peu sensible)
Endommagements externes (type fractures) : 4 (assez sensible)
Noircissement interne (taches cendrées) : 5 (moyennement sensible)
* : Valeur modifiée ou estimée par ARVALIS - Institut du végétal

Comptes-rendus à télécharger : Résultats post-inscription des variétés récentes

Sources des données : GEVES et ARVALIS - Institut du végétalinfobulle
imprimer envoyer